Lutter pour la générosité
Libérer du temps pour aider
Préparer la génération de demain
Partager le savoir
Préserver la planète

Notre histoire

C’est quarante-cinq ans après la création du Lionisme par l’américain de Chicago MELVIN JONES agé de 38 ans en 1917 et quinze ans après la création du premier Club Lions français, PARIS DOYEN en 1948 que Maître Raymond ROUSSEL, huissier de justice à Courbevoie, se lança en 1963 avec une vingtaine d’amis, dans la création d’un nouveau club sur les communes de Courbevoie, La Garenne Colombes et Nanterre.

La remise de charte qui marque l’officialisation de la naissance d’un club Lions et son appartenance à la première organisation mondiale de Club-Service eut lieu en 1964 sous le parrainage du Lions-Club de Rueil Malmaison.

Ainsi, un peu plus de 50 ans se sont écoulés depuis la naissance de notre club, soit environ deux générations, avec autant de Présidents, de Secrétaires, de Trésoriers car ces fonctions sont annuelles, chacun apportant ses idées et sa touche personnelle.

Le club dont l’effectif moyen tourne autour de 30 membres a vu arriver et partir de nombreux amis, la gageure étant de maintenir sur un demi-siècle un équilibre entre les générations et les talents de telle sorte que le club conserve son dynamisme et continue d’attirer de nouveaux membres qui s’y épanouissent.

Avec la création de nouveaux Clubs, celui de LA DEFENSE PARIS s’est recentré sur la commune de COURBEVOIE dont les maires successifs ont toujours honoré le Club de leur présence comme de leur soutien indéfectible

Et c’est ainsi que depuis 50 ans, les Lions du Club de Paris La Défense se réunissent les deuxièmes et quatrièmes jeudis du mois à la fois pour un bon moment de convivialité et de franche camaraderie, mais surtout pour élaborer des actions qui permettront de financer des œuvres sociales : car c’est l’ouverture à l’autre et la préoccupation d’améliorer le sort des plus démunis qui caractérise le Lions.

Le Lions Club de LA DEFENSE PARIS a été fertile en actions et projets :

  • dans le cadre de l’UNAPEL, création d’un atelier protégé pour adultes handicapés profonds,
  • remise d’un véhicule neuf aux secouristes de Courbevoie en 1992,
  • assistance et l’entretien de l’hôtel maternel de La Garenne-Colombes,
  • l’installation d’un ascenseur pour un handicapé à Courbevoie en 1994,
  • remise de nombreux chiens d’aveugle et l’aide à de multiples associations essentiellement tournées vers l’enfance, notamment « Les Petits Prince, le "Rire Médecin" et aussi l ’aide à des projets de scouts ou d’étudiants.
  • l’ouverture en 2005, d’une maison d’accueil de jour pour malades Alzheimer, rue de Normandie à Courbevoie, gérée directement par les membres du lions-Club la Défense-Courbevoie
  • la participation au financement d’un établissement d’accueil d’enfants autistes, en 2013, rue Victor Hugo à Courbevoie, et, parmi les derniers projets, la mise en œuvre du financement d’un robot chirurgical pour d’enfants malades à l’hôpital Robert Debré.

La recherche de financements a évoluée comme la société française :

  • Depuis plus de quinze ans, deux grandes actions caritatives sont organisées chaque année à Courbevoie, un Marché de Noël le dernier week-end de novembre et un « Super-Loto » à la mi-mars (au Centre Evenemtiel de Courbevoie depuis 2015) afin de pouvoir recueillir des fonds pour assurer les pérennité du fonctionnement de la Maison de Jour des malades d’Alzheimer et d’apporter une aide directement à ceux qui sont dans le besoin.
  • Collaboration avec le C.C.A.S. de la mairie de Courbevoie..
  • En dehors des actions qui lui sont propres le club participe aux actions nationales et internationales du Lionisme : en particulier la Banque Alimentaire et le Téléthon.

Et dans le monde entier, le Lionisme qui est l’inventeur de la Canne Blanche des aveugles conduit de nombreuses campagnes pour éradiquer la cécité.

Les Lions du Club de La Défense Paris ne chôment donc pas ! Et tout cela, ils le font dans la bonne humeur : car s’ils s’occupent beaucoup des autres, les Lions de ce Club savent également s’occuper d’eux-mêmes au travers de l’organisation de conférences, de sorties théâtrales, de visite d’expositions, de rallyes pédestres ou motorisés, de voyages.

En résumé, il n’y a pas de grand Club Lions sans un équilibre subtil entre le pour soi et le pour les autres car un Club dont les membres sont heureux d’être ensemble trouvera la dynamique lui permettant de bien servir la société dans laquelle il est inséré.

SI VOUS SOUHAITEZ NOUS RENCONTRER, REMPLISSER LE FORMULAIRE MENTIONNE DANS NOTRE SITE, NOUS POURRONS FAIRE CONNAISSANCE LORS D’UN APERITIF CONVIVIAL.